Tout ce que vous devez savoir sur psoriasis

 

 

 

 

Qu’est-ce que le Psoriasis ?

 

Le psoriasis est une maladie auto-immune qui provoque l’accumulation rapide de cellules cutanées. Cette accumulation de cellules provoque une lésion cutanée à la surface de la peau. L’inflammation et les rougeurs autour des écailles sont assez courantes. Les écailles psoriasiques typiques sont grises blanchâtre et se développent en épaisses taches rouges. Parfois, ces écailles se fissurent et saignent.

 

Le phénomène est le résultat d’un processus accéléré de production cellulaire cutanée. En règle générale, les cellules de la peau poussent dans la peau et remontent lentement à la surface. Finalement, ils ces cellules meurent à la surface. Le cycle de vie typique d’une cellule cutanée est d’un mois. Cette activité est continuelle, elle est responsable du processus de guérison des lésions cutanées. Chez les personnes atteintes de psoriasis, ce processus de production peut se produire en quelques jours ce qui cause la mort de certaines cellules. Pour cette raison, les cellules de la peau n’ont pas le temps nécessaire pour se multiplier ce qui augmente la vitesse de mutation. Cette surproduction rapide conduit à l’accumulation de cellules cutanées mortes. Les écailles se développent généralement au niveau des articulations, comme les coudes et les genoux. Ils peuvent se développer n’importe où sur le corps, y compris :

 

Certains types de malformations de ce genre sont plus rares et affectent les ongles, la bouche comme également la zone autour des organes génitaux.

 

Selon une étude très récente à ce sujet, environ 7,4 millions d’Américains souffrent de psoriasis. Il est généralement associé à plusieurs autres maladies, notamment :

 

  • Diabète de type 2
  • Maladies inflammatoires de l’intestin
  • Maladies cardiovasculaires
  • Arthrite psoriasique
  • Anxiété
  • Dépression

 

Quels sont les différents types de Psoriasis ?

 

Il existe cinq types de psoriasis :

Psoriasis en plaques

 

Le psoriasis en plaques est le type le plus courant dans cette maladie. L’American Academy of Dermatology (AAD) estime qu’environ 80% des personnes atteintes de la maladie souffrent de psoriasis en plaques. La société Tunisienne des maladies auto-immunes prévoit que le nombre de patient souffrant de cette maladie est en train de monter. Cette catégorie (psoriasis en plaques) provoque des taches rouges inflammatoires qui couvrent les zones de la peau. Ces plaques sont souvent recouvertes d’écailles ou de plaques grises blanchâtres. Ces plaques se trouvent généralement sur les coudes, les genoux et le cuir chevelu.

Psoriasis en gouttes

 

Le psoriasis en gouttes est courant dans l’enfance. Ce type de psoriasis provoque de petites taches roses. Les sites les plus courants de psoriasis en gouttes comprennent le torse, les bras et les jambes. Ces taches sont rarement épaisses ou surélevées comme le psoriasis en plaques.

 

Psoriasis pustuleux

 

Le psoriasis pustuleux est plus fréquent chez l’adulte. Cette catégorie de psoriasis provoque des cloques blanches remplies de pus et de larges zones de peau rouge enflammée. Le psoriasis pustuleux est généralement localisé dans des zones plus petites du corps, comme les mains ou les pieds, mais cette catégorie peut être répandu.

Psoriasis inversé

 

Le psoriasis inversé provoque des zones claires de peau rouge, brillantes et enflammées. Des plaques de psoriasis inversés se développent sous les aisselles ou les seins, dans l’aine ou autour des plis cutanés des organes génitaux.

 

Psoriasis d’érythrodermies

 

Le psoriasis d’érythrodermies est un type de psoriasis sévère et très rare. Cette forme couvre souvent de grandes parties du corps. La peau semble presque brûlée par le soleil. Les écailles qui se développent se dissolvent souvent en grandes sections ou en feuilles. Il n’est pas rare qu’une personne atteinte de ce type de psoriasis sente de la fièvre ou tombe très malade. Ce type peut mettre la vie en danger, les individus doivent donc consulter immédiatement un médecin.

 

Quels sont les symptômes possibles ?

 

Les symptômes diffèrent d’une personne à l’autre et dépendent du type de psoriasis. Cette maladie ressemble à dermatomyosite . Les zones de psoriasis peuvent être petites comme des petits points sur le cuir chevelu ou le coude, ou couvrir la majorité du corps. Les symptômes les plus courants du psoriasis en plaques comprennent:

 

  • Plaques de peau rouges, surélevées et enflammées
  • Écailles ou plaques blanchâtres argentées sur des taches rouges
  • Peau sèche qui peut se fissurer et saigner
  • Douleur autour des patchs
  • Démangeaisons et sensations de brûlure autour des plaques
  • Ongles épais et dénoyautés
  • Articulations douloureuses et enflées

 

Toutes les personnes ne ressentiront pas tous ces symptômes. Certaines personnes ressentiront des symptômes entièrement différents si elles ont un type de psoriasis moins courant. La plupart des personnes atteintes de psoriasis passent par des « cycles » de symptômes. Le non traitement peut provoquer des symptômes graves pendant quelques jours ou semaines, puis les symptômes peuvent disparaître et être presque imperceptibles. Ensuite, dans quelques semaines ou si elle est aggravée par un déclencheur de psoriasis commun, la condition peut de nouveau réapparaître. Parfois, les symptômes du psoriasis disparaissent complètement sans aucun traitement.

 

Lorsque vous n’avez aucun signe actif de la maladie, vous pouvez être en état « attente ».

Cela ne signifie pas que le psoriasis ne reviendra pas, mais pour l’instant, vous ne présentez aucun symptôme.

 

Cette maladie / malformation cutanée est-elle contagieuse ?

 

Le psoriasis n’est pas contagieux, c’est une maladie pas trop inquiétante. La plus dangereuse manifestation nécessite une hospitalisation convenable pour éradiquer la provenance de la maladie . Vous ne pouvez pas transmettre l’état de la peau d’une personne à une autre.

Toucher une lésion psoriasique sur une autre personne ne vous fera pas développer la condition.

 

Il est important d’être informé sur les symptômes, les traitements et les types des psoriasis car beaucoup de gens pensent que le psoriasis est une maladie contagieuse.

 

 

 

Qu’elle est la cause le psoriasis ?

 

Les médecins ne savent pas exactement la cause de psoriasis. Cependant, grâce à des recherche, ils ont une idée générale de deux facteurs clés : la génétique et le système immunitaire.

 

Système immunitaire

 

Le psoriasis est une maladie auto-immune. Les conditions auto-immunes sont le résultat de l’attaque du corps. Dans le cas du psoriasis, les globules blancs appelés cellules T attaquent par erreur les cellules de la peau. Dans un corps typique, les globules blancs sont déployés pour attaquer et détruire les bactéries qui envahissent le corps.

Le rôle des globules est de combattre les infections. Cette attaque erronée provoque une surmultiplication du processus de production des cellules cutanées. La production accélérée de cellules cutanées provoque un développement trop rapide de nouvelles cellules cutanées. Lorsqu’elles sont mortes les cellules cutanées sont poussés à la surface de la peau, où ils s’accumulent pour former le psoriasis. Il en résulte que les plaques qui sont le plus souvent associées au psoriasis sont de couleur différente selon la durée et le cycle de vie de la cellule morte. Les attaques sur les cellules de la peau provoquent également le développement de zones rouges et enflammées de la peau.

 

La génétique

 

Certaines personnes héritent des gènes qui les rendent plus susceptibles de développer un psoriasis. Si vous avez un membre de la famille avec la maladie de peau, votre risque de développer un psoriasis est plus élevé qu’une autre personne. Cependant, le pourcentage de personnes atteintes de psoriasis associé à une prédisposition génétique est faible par rapport à ceux qui n’ont pas cette prédisposition.

Environ 2 à 3 pour cent des personnes atteintes du gène développent la maladie, selon la National Psoriasis Fondation (NPF) en USA la maladie ne cesse de multiplier et on croit que le mariage entre proches y soit responsable.

 

Diagnostiquer psoriasis

 

Deux tests ou examens peuvent être nécessaires pour diagnostiquer le psoriasis.

Examen physique. La plupart des médecins peuvent faire un diagnostic avec un simple examen physique. Les symptômes du psoriasis sont généralement évidents et faciles à distinguer des autres maladies qui peuvent provoquer des symptômes similaires.

Pendant cet examen, assurez-vous de montrer à votre médecin tous les sujets qui vous préoccupent .

De plus, informez votre médecin si des membres de votre famille en sont atteints ça peut l’aider à avoir une idée sur la maladie.

 

Biopsie

 

Si les symptômes ne sont pas clairs ou si votre médecin souhaite confirmer un diagnostic suspect, il peut prélever un petit échantillon de peau. C’est ce qu’on appelle une biopsie. La peau sera envoyée à un laboratoire où elle sera examinée au microscope. L’examen peut diagnostiquer le type de psoriasis que vous avez. Il peut également exclure d’autres troubles ou infections possibles.

 

La plupart des résultats biopsies sont retournées vers le cabinet de votre médecin le jour de votre rendez-vous. Au moment de la biopsie, il se peut que votre médecin vous injecte un médicament anesthésiant local pour rendre la biopsie moins douloureuse. Les médecins conservent l’échantillon dans des conditions spéciales pour envoyer ensuite la biopsie à un laboratoire pour analyse.

Lorsque les résultats sont retournés, votre médecin peut demander un rendez-vous pour discuter des résultats, des interprétations et des options de traitement avec vous.

 

Déclencheurs du psoriasis : stress, alcool, etc.

 

Des « déclencheurs » externes peuvent déclencher une nouvelle crise de psoriasis. Ces déclencheurs ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Ils peuvent également changer avec le temps pour pour une même personne.

 

Les déclencheurs les plus courants du psoriasis comprennent :

 

  • Stress

 

Un stress inhabituellement élevé peut déclencher une multitude de manifestation cutanées. Si vous apprenez à réduire et à gérer votre stress, vous pouvez réduire les complications et prévenir les poussées indésirables.

 

  • La consommation des produits alcoolisés

 

Une forte consommation d’alcool peut déclencher des poussées de psoriasis. Si vous consommez trop d’alcool, les poussées de psoriasis peuvent être plus fréquentes. Réduire la consommation d’alcool est très appréciée pour votre peau. Votre médecin peut vous assister à élaborer un plan pour l’arrêt de consommation de produits alcoolisés.

  • Blessure

 

Un accident, une blessure ou une éraflure peut déclencher une poussée. Les brulures, les vaccins et les coups de soleil peuvent également déclencher une nouvelle manifestation cutanée.

 

  • Médicaments

 

Certains médicaments sont considérés comme des déclencheurs du psoriasis. Ces médicaments comprennent :

 

  1. Lithium
  2. Médicaments antipaludiques
  3. Médicaments contre l’hypertension artérielle

 

  • Infections

 

Le psoriasis est causé, au moins en partie, par le système immunitaire attaquant par erreur les cellules saines de la peau. Si vous êtes malade ou que vous luttez contre une infection, votre système immunitaire peut se mettra en surcharge pour combattre l’infection. Cela pourrait déclencher une nouvelle poussée de psoriasis. L’angine est un déclencheur courant de psoriasis  .

Options de traitement du psoriasis

 

Le psoriasis n’a pas de remède. Les traitements visent à réduire l’inflammation et les écailles, à ralentir la croissance des cellules de la peau et à éliminer les plaques. Les traitements contre le psoriasis se répartissent en trois catégories :

 

  • Traitements topiques

 

Les crèmes et les onguents appliqués directement sur la peau peuvent être utiles pour réduire le psoriasis léger à modéré.

 

Les traitements topiques du psoriasis comprennent:

 

  1. Corticostéroïdes topiques
  2. Rétinoïdes topiques
  3. Anthraline
  4. Analogues de la vitamine D
  5. Acide salicylique
  6. Crème hydratante

 

Médicaments systémiques

 

Les personnes atteintes de psoriasis modéré à sévère et celles qui n’ont pas bien répondu à d’autres types de traitement peuvent avoir besoin d’utiliser des médicaments par voies orales ou injections dans la peau. Beaucoup de ces médicaments ont des effets secondaires. Les médecins prescrivent généralement ces médicaments pendant de courtes périodes pour éviter les effets secondaires.

 

Ces médicaments comprennent :

 

  1. Méthotrexate
  2. Cyclosporine (Sandimmune)
  3. Produits biologiques
  4. Rétinoïdes

 

Luminothérapie

 

Ce traitement contre le psoriasis utilise les ultraviolets (UV) ou la lumière naturelle. La lumière du soleil tue les globules blancs hyperactifs qui attaquent les cellules saines de la peau et provoquent la croissance rapide des cellules. La lumière UVA et UVB peut être utile pour réduire les symptômes du psoriasis léger à modéré. La plupart des personnes atteintes de psoriasis modéré à sévère bénéficieront d’une combinaison de traitements. Ce type de thérapie utilise plus d’un des types de traitement pour réduire les symptômes. Certaines personnes peuvent utiliser le même traitement à vie. D’autres peuvent avoir besoin de changer de traitement de temps en temps si leur peau ne répond plus à ce qu’ils utilisent comme médicament.