Télémédecine durant le confinement : Doctolib meilleur prestataire international

L’utilisation des informations médicales échangées à travers un site web vers un autre par voie de communication électronique est une technique utilisée dans plusieurs branches médicales à savoir, la chirurgie esthétique, la chirurgie maxillo-faciale, la dentisterie esthétique etc.

Cette utilisation ne cesse d’augmenter surtout avec la crise Covid-19. Pour améliorer l’état esthétique de leurs corps plusieurs patients ne cessent de s’orienter vers les services médicaux en ligne. La télémédecine comprend une variété d’applications et de services utilisant la vidéo bidirectionnelle, la messagerie électronique, Les smart téléphones et écrans tactiles, les outils sans fil et d’autres formes de télécommunications et d’applications de la technologie 4ème génération.

L’Association américaine de télémédecine définit la télésanté et la télémédecine par deux définitions presque semblables. Les deux mots sont souvent utilisés de façon interchangeables alors qu’ils soient différents. Les lois et règlements applicables définissent la “télémédecine” par l’ensemble des technologies médicales associées à des techniques de communication permettant de capturer, de mesurer et d’échanger des données médicales à travers les réseaux disponibles à des périodes différées ou instantanées.

Le phénomène “teleeverything” naissant également du concept d”Internet of things” dévoile deux types de télémédecine :

  • Le type Asynchrone, ce type concerne la sauvegarde et les Communications avancées ; Il s’agit d’un service de transmission des données médicales, radiographies, images, échange des résultats de laboratoire même dans le cas où le praticien se trouve dans un site éloigné; l’objectif est l’évaluation ultérieure.
  • Le type Synchrone, c’est à dire l’échange en temps réel en Communications, Prestation de services médicaux par l’utilisation simultanée d’applications et de ressources, la communication bidirectionnelle entre le patient/l’infirmier qui peut se trouver à côté du patient et le médecin qui peut se situer dans un lieu distant. Il s’agit de l’utilisation Interactive des appareils de télécommunications.

Plusieurs domaines émergents utilisent les bases des progrès en télémédecine :
Les prestataires de soins esthétiques ont tiré profit des possibilités de la télémédecine pour discuter des modalités de paiement, des rendez-vous, des photos de patients et des imageries médicales. Les patients touristes exigent de meilleurs résultats en matière de service de santé et des coûts globaux de traitement. La demande d’informations médicales sur le web ne cesse de croître avec le développement des solutions technologiques et approches axées sur les données, tant de la part des médecins que de côté des patients.

Les décideurs politiques s’inquiètent sérieusement au sujet de l’accès des patients aux soins médicaux durant la crise Covid. Le marché mondial de la télémédecine et des services devrait croître de 21,1 milliards de dollars en 2014 à 86,7 milliards de dollars en 2023. Avant de pouvoir profiter pleinement des avantages de la télémédecine, plusieurs obstacles doivent être résolues à savoir :

  • Le cadre légal universel
  • Le Remboursement aux payeurs publics et privés
  • Les Lois et règlements contradictoires des États
  • Les Lois et règlements contradictoires des États
  • Interopérabilité des cadres légaux à travers les pays
  • Clarté quant aux modalités conformes aux lois sur la protection des renseignements personnels et la sécurité des données patients et de leurs intégrité physique et morale.
  • Souplesse en matière de fraude et d’abus et autres lois qui présentent des obstacles
  • Responsabilité en cas de faute professionnelle/couverture d’assurance incohérente

L’applicabilité des Lois de l’État sur la télémédecine, y compris :

  • Loi sur la pratique médicale
  • Politiques du Conseil médical ou autres directives
  • Avis du procureur général
  • Droit des normes de soins
  • Loi sur le consentement éclairé
  • Lois sur les licences d’État, notamment :

    • Loi sur la pratique médicale (médecins)
    • Loi sur la pratique des soins infirmiers (p. ex., pratique avancée des infirmières autorisées, infirmière clinicienne
    • Spécialistes, Infirmières sages-femmes)
    • Loi sur les adjoints au médecin (adjoints au médecin)
    • Loi sur la pratique de la psychologie d’État (psychologues)
    • Loi sur la pratique des travailleurs sociaux (travailleurs sociaux)
    • Politiques, énoncés politiques, conseils concernant (p. ex., médecine, soins infirmiers, psychologie)

    Parmi les prestataires médecine web , télémédecine et tourisme médical Doctolib meilleur prestataire tourisme médical et consultations en ligne.