Implants mammaires

En chirurgie esthétique d’augmentation mammaire, il y deux techniques de pose d’implants : la technique sous-glandulaire et la technique sous-musculaire.

Les implants mammaires peuvent être placés sous le tissu adipeux et glandulaire chez les femmes qui ont suffisamment de tissu mammaire. Cependant, de nombreux chirurgiens esthétiques préfèrent les résultats obtenus en plaçant l’implant sous le muscle pectoral. Cette technique de pose d’implant permet de cacher les bords et fournit un soutien accru pour le poids de la prothèse.

Les prothèses mammaires sont insérées vides et sont remplies une fois en place. Les implants en silicone sont pré-remplis avant l’insertion. Cela affecte l’endroit ou chirurgien va faire l’incision pour créer la poche glandulaire sous-musculaire où tenir l’implant.

Puisque l’implant en silicone ne peut pas être comprimé, il est généralement inséré par une incision dans le pli sous le sein.

Certains chirurgiens posent l’implant mammaire en silicone à travers une incision autour de l’aréole ou dans l’aisselle.

L’augmentation mammaire par pose d’implant se fait sur une base ambulatoire avec des patientes qui rentrent chez elles avec l’aide d’un ami ou membre de la famille le même jour.

La douleur est atténuée au cours des premiers jours avec des médicaments par voie orale si nécessaire. Sont prévues, des gonflements, des ecchymoses, et un inconfort modéré.

La gêne peut continuer pendant environ une semaine, bien que certains patients retournent au travail plus tôt.
Des mouvements tels que soulever, pousser, tirer sont généralement limités au cours des premières semaines pour éviter les blessures sur la zone.Le retour à l’exercice normal survient habituellement dans un mois.

Les Attentes des patientes après une opération d’implants mammaires

Les générations actuelles d’implants salins et de silicone ont un taux d’échec assez faible. Par ailleurs, une rupture physiologique ou une fuite sont beaucoup plus faciles à détecter, car l’implant se dégonfle.

Il faut savoir que tous les implants mammaires sont reconnus ayant une durée de vie limitée. La plupart des femmes qui ont subi une augmentation mammaire auront besoin d’une chirurgie d’entretien un jour ou l’autre dans le futur.