Un traitement esthétique sans risque : clinique ou Cabinet ?

La planification d’une opération esthétique, est une tâche très importante, les résultats doivent répondre au souhait du patient. La planification de la tâche est d’une importance décisive car c’est grâce à cette étape que le patient arrive à finaliser sous souhaits. Il revient au chirurgien plasticien d’expliquer au patient, lors d’un entretien confidentiel, si ce souhait peut être réalisé ou non. Le chirurgien doit également expliquer au patient les méthodes disponibles avec les apports et les inconvénients de chaque méthode.

Afin d’évaluer le risque des complications, une anamnèse précise sur les maladies existantes, opérations antérieures, effet de nicotine, utilisation de médicaments, risque familial est effectuée.

La technique chirurgicale et les éventuelles complications sont discutées sur la base d’une fiche d’information. Cela doit être fait avant l’opération (en cas d’opérations sous anesthésie générale 24 heures avant l’opération !). Un Document doit être signé entre le médecin et le patient. En outre, les questions de droit des assurances et de dépenses financières doivent être clarifiées. L’attribution d’un rendez-vous en chirurgie doit se faire sans contrainte de temps et seulement après un examen attentif du patient, au plus tôt le jour suivant la discussion de clarification.

Examens préopératoires

La quantité de travail nécessaire au diagnostic préopératoire dépend du type d’intervention prévue et du risque personnel relatif à chaque patient. Pour la plupart des traitements cosmétiques (Botox, comblement de rides, laser), aucun autre examen n’est nécessaire, hormis les discussions sur les antécédents médicaux. Pour les opérations sous anesthésie, un examen préopératoire (examen clinique, ECG, examen en laboratoire comprenant le test de coagulation, rayons X et d’autres tests pour certaines opérations esthétiques). Les directives en matière d’anesthésie doivent être prises en compte par les chirurgiens esthétiques. Dans la plupart des cas, une mammographie est nécessaire pour la chirurgie du sein, pour les patientes qui veulent reconstruire le sein après un cancer les tests seront plus étendues.

Conditions des traitements

Pour des raisons d’hygiène et de sécurité, les conditions spatiales doivent être en harmonie avec les performances médicales qui se répercutent sur le succès chirurgical. Dans tous les cas, un équipement d’urgence approprié doit être disponible dans le cabinet. Pour les opérations lourdes, les patients doivent se présenter dans des cliniques spécifiques.

Salle de traitement

Les traitements cosmétiques ne nécessitent pas de salle d’opération ou de bloc opératoire, mais une salle de pratique comme un cabinet médical. Les autorités en Tunisie, contrôlent chaque année les cabinets des chirurgiens pour imposer quelques équipements comme le canapé réglable, la lampe médicale, les espaces d’hygiène et les chambres sceptiques.

Certains traitements cosmétiques du visage comme   micro dermabrasion, peeling, traitements des rides (Botox, filler), traitements d’épilation, laser (avec protection laser) et de nombreuses procédures esthétiques peuvent être effectuées dans une salle d’opération dans une clinique ou dans le cabinet du chirurgien.

Les exigences de base sont les suivantes : sol lavable, fenêtres avec protections antisolaires (surtout pas de rideaux !), Table d’opération, lampe d’opération, vestiaire pour les patients et d’autres espaces comme la salle d’attente.

 

Les opérations sous anesthésie générale et avec un risque accru d’infection doivent être réalisées dans un bloc opératoire officiellement agréé. Les exigences supplémentaires comprennent la taille de la pièce, une ventilation/climatisation spéciale, la présence d’un service d’urgence et des toilettes séparées ainsi que d’une salle post-opératoire avec des installations de surveillance spéciales. Les mesures d’hygiène suivantes sont requises pour toutes les opérations (salle d’opération et bloc opératoire). Avec des maladies comme Covid-19, il est préférable de procéder à la désinfection cutanée de la zone d’opération (3 fois) avant de commencer le traitement, couverture stérile, instruments stériles, visière et masque FFP2 avec le port de manteau stérile pour les opérations en salle d’opération, sans oublier les gants stériles à changer au fur et à mesure du processus de traitement.

Les opérations qui nécessitent la chirurgie dans une Clinique

Clinique ou cabinet
Bien choisir la clinique : nos conseils pour réussir votre opération esthétique

Rhinoplastie

La rhinoplastie, est l’opération esthétique au cours de laquelle la forme extérieure de tout ou d’une partie du nez est corrigée chirurgicalement par le médecin esthétique. Le bout du nez peut être également corrigé. Souvent, lorsque le nez est trop courbé, il s’agit d’une déformation supplémentaire de la cloison nasale (nasal septum) avec une difficulté à respirer, qui peut être corrigée dans sa forme et architecture lors d’une opération moyennement invasive qui s’appelle la septoplastie. Au cours de l’opération, de la septoplastie change la taille et la forme du bout du nez pour arriver à des rapports convenables. Vous pouvez également vous faire refaire le nez en agissant sur la bosse, l’arête du nez ou même corriger la posture oblique de tout le nez. Les changements inquiétants sont souvent causés par un accident, une maladie nasale ou parfois congénitaux.

Otoplastie

Les oreilles décollées sont des malformations congénitales très courantes surtout chez les enfants.  Les causes sont généralement anatomiques mais parfois dues à des accidents. La formation manquante du pli de l’anthélix (pli intérieur du pavillon de l’oreille) cause une allure moche. Un excès de tissu et une protrusion de la coque interne peut nuire à la psychologie de l’enfant / patient adulte ce qui nécessite la correction chirurgicale. La majorité de ces opérations sont indiquées par les médecins psychothérapeutes.

 

 

Augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est généralement pratiquée lorsque la poitrine est trop petite (micromastie). Il peut s’agir d’une malformation du sein causée par un accident. En fonction de sa gravité, l’allure des seins est corrigée pour obtenir des seins rebondis. Cependant, lorsque l’augmentation mammaire est effectuée pour des raisons esthétiques, il y a souvent un petit écart entre la taille perçue des seins et le volume réel des seins.

 

 

Réduction mammaire

La réduction mammaire est une opération qui consiste à réduire le volume et donc la taille / la structure d’un sein. Généralement, on corrige en volume les seins, en resserrant le contour cutané. Il en résulte un soulagement du volume et une amélioration des douleurs liées au stress, en particulier dans la région de la colonne cervicale, avec une amélioration esthétique simultanée.

 

 

Mastopexie

Un lifting mammaire est une opération au cours de laquelle un sein affaissé et suspendu prend une nouvelle forme, plus ferme, en réduisant la quantité de peau et en relevant les mamelons.

Lifting du bras

Le relâchement de la peau et l’excès de graisse sur la face interne du bras sont remarquables. Cette quantité de peau flasque donne un attrait moche à la personne. L’incision est planifiée lorsque la personne n’a pas d’antécédents chirurgicales de traitement de la peau (sensibilité, cancer peau, maladies congénitales héréditaire de la peau).  L’excès est ensuite éliminé tout en protégeant les voies nerveuses vasculaires ce qui nécessite des connaissances en anatomie de la peau et circulation sanguine. La cicatrice est cachée sur la face interne de la partie supérieure du bras et dans des cas sous l’aisselle.

 

Abdominoplastie

 

Cette chirurgie est la plus invasive, elle est effectuée entre le nombril et la limite de la zone pubienne. Durant cette chirurgie la peau flasque, le tissu graisseux et les éventuelles rides, vergetures sont enlevés par la chirurgie. Si nécessaire, la musculature de la paroi abdominale est rassemblée, replacée et réorganisée de façon à donner un abdomen plat.

Dans des situations de reconstruction mammaire cette opération est associée à une implantation de sein en utilisant des muscles de l’abdomen. Le chirurgien esthétique doit apporter un grand savoir-faire de sorte que la taille et la rétraction de l’abdomen peuvent être respectées. La peau restante est tendue et suturée. Les cicatrices sont camouflées sous la zone sous-pubienne, par la suite le nombril est généralement repositionné. Les cicatrices sont cachées dans la ligne du bikini, ce qui rend cette opération très appréciée par les femmes qui ont perdu leurs formes après une grossesse ou une prise de poids.