La chirurgie reconstructive des traumatismes

Est-il utile d’analyser le mécanisme, la nature, la densité et la catégorie des traumatismes ?
La réponse est bien évidemment oui. Il est très important de pouvoir classer les cas des blessures maxillaires, crânio-faciales , osseuses et les blessures du tronc. La chirurgie esthétique et plastique doit intervenir dans les premières et finales phases de gestion des traumatismes.

La chirurgie reconstructive des traumatismes

La chirurgie plastique et reconstructive joue un rôle majeur dans les services de traumatologie, en particulier dans la reconstruction de la tête et du cou, des membres supérieurs et inférieurs, du tronc et du périnée (un muscle qui se situe sur la paroi inférieure du pelvis. Chez les Vertébrés supérieurs, la région pelvienne occupe la partie caudale du tronc. La reconstruction de cette zone est assez complexe puisqu’elle comprend un ensemble d’éléments vasculaires, viscéraux, nerveux, musculaires et aponévrotiques contenus dans une loge osseuse : le bassin (un traumatisme dans la zone du bassin ou la zone pelvienne affecte la capacité à se reproduire); Au niveau de cette zone se forme un amas de muscles entrecroisés qui constituent le fond du bassin et qui va de l’os du pubis en avant au coccyx en arrière. La structure diffère entre l’homme et la femme puisque la femme a de plus un organe interne de nidation et de grossesse : l’Utérus.

En cas de perte de tissus, et dans le cadre d’une approche multidisciplinaire, les chirurgiens plasticiens sont indéniablement impliqués dans la gestion des traumatismes en raison de leur qualité de service indispensable, mais ce rôle est largement méconnu dans le monde entier. De nouveaux centres de traumatologie sont conçus sans service de chirurgie plastique dans leur première phase et la spécialité est ajoutée plus tard comme une utilité assez critique.

Causes des traumatismes

Le spectre de la gestion des traumatismes en chirurgie plastique va de la fermeture primaire d’une blessure à la reconstruction des seins, ou le remplacement de défauts physiques complexes de forme et de fonction impliquant la peau, le système musculosquelettique,  les structures cranio-maxillofaciales, les extrémités, les pieds, les mains, le tronc et les organes génitaux externes et internes. Les traumatismes corporels avec perte de forme et de fonction nécessitent une intervention chirurgicale urgente. Ces traumatismes peuvent être causés par des accidents de la circulation routière, des blessures par arme à feu, des blessures par machine, des blessures par verre, des blessures par écrasement, des blessures par couteau, des blessures par injection sous pression, des blessures par piqûre, des morsures de chiens, d’autres morsures d’animaux, des blessures par chute, des blessures de l’activité sportive, des blessures par explosion de bombe, des blessures par avirage et d’autres causes. Selon une étude récente la principale cause de traumatisme (1/3 des cas de traumatismes ) est causée par les guerres. La deuxième cause des traumatismes est la circulation routière. En troisième rang, des traumatismes liés aux cas suicidaires d’amputations faciales/articulaires . En dernière place, les traumatismes liées à la chirurgie elle même.